Lyon criminel

Lyon criminel

Les Lyonnais se connaissaient déjà trois fleuves : le Rhône, la Saône et le Beaujolais. Voici que leur est attribué la propriété d’un quatrième, un fleuve de sang cette fois... C’est pourtant vrai : depuis la fondation de Lugdunum, ce cours, couleur d’hémoglobine n’a pas été l’un des moins régulièrement alimenté, l’un des moins tumultueux, l’un de ceux sur les berges duquel l’on s’est le moins promené, souvent dans l’affliction générale, voire parfois dans l’allégresse populaire. Remontons à ses sources. Nous verrons qu’elles se situent aussi bien en des lieux qu’il est convenu de taxer de bas-fonds, qu’à des hauteurs que l’on croirait volontiers hors d’atteinte des orages qui les engendrent. Mais nous verrons également que si ces orages ont couramment noms, comme partout ailleurs, Passion, Ambition, Esprit de luxure, etc., ils s’identifient à l’occasion en terre lyonnaise à Mysticisme, Esotérisme, Sorcellerie... Du mystère, du réalisme, pouvant aller jusqu’à être brutal, mais aussi de l’humour tour à tour grinçant ou tendre : c’est un peu de tout cela et de bien d’autres choses encore qu’est fait « Lyon Criminel », sorte d’anthologie des grandes affaires lyonnaises dans laquelle néanmoins jamais l’assassinat n’est considéré comme l’un des beaux arts.

Book details

Reviews

No reviews have been written for this book.